etouffement, étouffement, alimentation autonome, bébé, manger

Étouffement et DME

L’étouffement et la DME: qu’en disent les études les plus récentes?

 

 

L’étouffement : une préoccupation majeure

Pour les parents et les professionnels de la santé, le risque d’étouffement chez le bébé est une inquiétude importante quand vient le temps d’aborder la DME (ou Diversification alimentaire Menée par l’Enfant ou alimentation autonome). Il s’agit là d’une réaction compréhensible. La première bouchée d’un bébé est une expérience toute nouvelle qui consiste à mastiquer, avaler et respirer en même temps pour la première fois, ce qui les rend plus vulnérable à l’étouffement. Comme le précise Chapin et al. in 20131, nous savons qu’actuellement aux États-Unis plus de 12 000 enfants âgés de 0 à 14 ans sont victimes d’étouffement non-fatal causé par la nourriture chaque année. Aucun parent ne souhaite que son enfant s’étouffe, et les professionnels de la santé ont le devoir de veiller au bien-être de leurs clients. Par ailleurs, nous ne serons pas surpris d’apprendre que la peur par excellence face à la DME est le risque d’étouffement pour le bébé comme le démontre certaines études telles que D’Andrea et al. in 20162. C’est pourquoi que je veux prendre le temps nécessaire pour aborder cette préoccupation justifiée.

 

Quel est l’objectif de cet article?

Le but de cet article est que vous soyez confortable avec le fait que la DME ne met pas les bébés plus à risque de s’étouffer que les bébés nourris à la cuillère, et ce, en se basant sur les études les plus récentes.

 

Qu’en est-il des habiletés motrices du bébé?

Tout d’abord, jetons un coup d’œil à la chronologie moyenne de l’alimentation d’un bébé afin de mieux comprendre la physiologie de l’alimentation. Comme l’ont démontré de nombreuses études séminales – comme celle de Woolridge en 19863, les bébés sont en mesure de se nourrir par eux-mêmes dès la naissance. En effet, ils ont physiologiquement le réflexe inné de téter le sein. Les bébés savent quand se nourrir, comment se nourrir et à quel rythme, et quand s’arrêter. Une fois qu’ils ont atteint l’âge d’un an et demi ou deux ans, nous pouvons à nouveau supposer que la plupart des bébés peuvent se nourrir de façon autonome. Il y a toutefois une période tampon, à partir de l’âge d’environ 6 mois, où nous supposons que nous devons les nourrir à la cuillère. Cependant, les bébés de cet âge ne perdent pas leur capacité à s’auto-réguler pour savoir quand se nourrir, à quel rythme et quand s’arrêter. Ils développent simplement de nouveaux traits physiologiques qui changent la façon dont ils mangent et ce qu’ils mangent. C’est à cet âge que les bébés connaissent des changements au niveau des habiletés motrices comme la coordination entre prendre un gros objet et le porter à leur bouche (ex. : des jouets), et être capable de s’asseoir droit avec un minimum d’aide. Cela fait de l’alimentation autonome une approche raisonnable pour la plupart des bébés en bonne santé, tel qu’indiqué dans une revue de la littérature sur le sujet effectuée par Cameron, Heath et Taylor en 20124.

 

Nous n’avons traditionnellement pas tendance à respecter ces nouveaux piliers du développement, ce qui peut entraîner des problèmes. Les bébés sont nourris au rythme de quelqu’un d’autre et selon l’horaire de quelqu’un d’autre, ce qui a le pouvoir de provoquer des bouchées non désirées, une suralimentation et un environnement plus stressant pour les bébés quand vient le temps d’être nourris.

 

Qu’en est-il des habiletés motrices orales?

Dès l’âge de 6 mois les bébés peuvent donc maintenir la bonne position et apporter de la nourriture à leur bouche. Mais qu’en est-il de la motricité orale? Dans leur étude de 2017, Cameron, Heath et Taylor4 précisent que les bébés de 6 mois sont capables de manipuler des aliments qui ont une texture tendre et de les « grignoter », ce qui utilise les mouvements de la mâchoire pour écraser la nourriture et former un bolus. Avec cette méthode linéaire de grignoter, de mordre et éventuellement de mastiquer, les bébés peuvent appliquer et adapter leurs habiletés motrices orales au fur et à mesure qu’elles se manifestent, plutôt que de les mettre en latence avec l’alimentation à la cuillère. Par ailleurs, une alimentation autonome en bas âge peut aider à prévenir d’éventuelles difficultés d’alimentation ainsi que des épisodes d’étouffement, car les bébés auront développé, testé et perfectionné leurs compétences motrices orales très tôt dans leur développement.

 

Le réflexe nauséeux (« gag »)

Je veux aborder brièvement le réflexe nauséeux (« gag »), ce réflexe protecteur qui aide à prévenir l’étouffement. Chez un bébé de 6 mois, le gag est déclenché à un endroit beaucoup plus frontal dans leur bouche, comme l’indique Rapley en 20115. Étant donné qu’avec la DME les gros morceaux de nourriture sont offerts à l’âge où le gag se fait à l’avant de la bouche, ceci contribue à garder la nourriture bien mastiquée à l’arrière. Il est important de noter que les bébés nourris grâce à la DME peuvent avoir ce réflexe nauséeux plus souvent que ceux nourris à la cuillère, comme noté dans l’étude BLISS de Taylor et.al en 20176.

 

La sécurité des purées

Une autre considération est de savoir si les purées elles-mêmes sont faciles à manger, en particulier une fois que la capacité à mastiquer s’est développée. Comme l’indique la thèse de Delaney en 20107, pour des bébés en mesure de mastiquer, les purées ne sont pas faciles à gérer. En mastiquant, le bébé répand la purée dans toute la bouche ce qui peut l’empêcher de former un bolus.

 

Que disent les études les plus récentes?

Venons-en finalement à l’essentiel: que disent exactement les études scientifiques les plus récentes au sujet de la DME et du risque d’étouffement? La meilleure preuve pour réfuter l’idée que la DME conduit à un risque d’étouffement plus élevé demeure l’étude en cours de BLISS par Taylor et.al en 20176. Il s’agit d’une étude clinique aléatoire (ECA) de 2 ans pour laquelle un groupe témoin de bébés nourris à la cuillère était comparé à un groupe de bébés nourris en utilisant la méthode BLISS, une combinaison de techniques DME régulières jumelées à des instructions supplémentaires (telles que la prévention de l’étouffement et l’offre d’aliments riches en fer). Dans l’ensemble, l’étude a révélé qu’il n’y avait pas de différence au niveau du taux d’étouffement entre les deux groupes. L’étude n’a de surcroît pas trouvé de preuve de retard de croissance ou de risque de carence en fer chez les bébés nourris avec l’aide de la méthode BLISS.

 

Une autre ECA réalisée par Fangupo et.al en 20168 a également démontré que les nourrissons ne sont pas plus à risque de s’étouffer avec l’approche DME. Mieux encore, un éditorial de Lakshman, Clifton et Ong en 20179 dans la revue pédiatrique JAMA déclare que la DME est une approche sécuritaire et efficace. Cet article précise qu’il n’y a aucune différence dans l’apport énergétique, le retard de croissance ou la carence en fer, et que la DME ne cause pas plus d’incidents d’étouffement que l’alimentation traditionnelle à la cuillère. L’article va même jusqu’à suggérer que la DME peut être recommandée. Lorsqu’on dissémine des données scientifiques précises, il est important d’examiner tous les aspects d’une recherche. Une autre étude menée en Nouvelle-Zélande par Morison et.al en 201610 a indiqué un risque d’étouffement potentiellement plus élevé avec une approche de style DME. Cependant, cette étude ne définit pas adéquatement la DME. En effet, les parents de cette étude choisissaient simplement s’ils pensaient appartenir au groupe DME ou au groupe d’alimentation traditionnelle, ce qui rend les résultats difficiles à confirmer. Un élément important à retenir de cette étude est que l’éducation concernant les aliments inappropriés pour les bébés, qu’ils fassent de la DME ou non, demeure inadéquate à ce jour. Une situation qui met en lumière l’importance du rôle de la diététiste pendant le processus d’alimentation du nourrisson, et ce, quelle que soit l’approche.

 

Les éléments importants à retenir

En résumé, nous devons nous rappeler que l’étouffement est un enjeu multifactoriel : posture, capacités de mastication, et distractions doivent tous être pris en compte. Cependant, avec une approche DME encadrée par une nutritionniste, les bébés peuvent se concentrer sur leur nourriture, manger à leur propre rythme, ne pas subir de pression et, surtout, ne pas courir de risque plus élevé d’étouffement qu’avec les purées.

 

Comment s’assurer que la DME est effectuée de façon sécuritaire?

  1. S’assurer que le bébé est assis bien droit quand il mange (ne pas utiliser de chaises à ressort allongée ou de chaises hautes qui ne soient pas à 90˚);
  2. Limiter les distractions: pas de télé, iPad, cellulaires ou de grosses foules durant les premières semaines pour que le bébé ne se sente pas envahi et puisse se concentrer;
  3. S’assurer que le bébé soit prêt à s’alimenter lui-même. Ne pas commencer la DME trop tôt.
  4. Ne pas nourrir le bébé en lui mettant de la nourriture dans la bouche. Il est alors possible de l’insérer trop loin et de causer de l’étouffement.
  5. Offrir des aliments appropriés faciles à prendre, et à manipuler.

 

Pour entreprendre la DME de façon sécuritaire, obtenez de l’information gratuite sur mon site dès aujourd’hui ou inscrivez-vous à un atelier en personne avec une diététiste membre de mon réseau DME international.

 

Références:

  1. Chapin, M. M., et al. (2013). “Nonfatal Choking on Food Among Children 14 Years or Younger in the United States, 2001–2009.” Pediatrics 132(2): 275-281.
  2. D’Andrea, E, KIELYN JENKINS, MARIA MATHEWS, BARBARA ROEBOTHAN (2016). Baby-led Weaning: A Preliminary Investigation. Canadian Journal of Dietetic Practice and Research
  3. Woolridge, M. W. (1986). “The ‘anatomy’ of infant sucking.” Midwifery 2(4): 164-171.
  4. Cameron, S. L., Heath, A-L. M., & Taylor, R. W. (2012). Healthcare professionals’ and mothers’ knowledge of, attitudes to and experiences with, Baby-Led Weaning: a content analysis study. BMJ Open, 2 (6), 1-9. doi:10.1136/bmjopen-2012001542
  5. Rapley, G. (2011). Transitioning to solid foods at the baby’s own pace. Community Practitioner, Jun;84(6):20-3.
  6. Taylor, R.W., Williams, S.M., Fangupo, L.J., Wheeler, B.J., Daniels, L., Fleming, E.A., McArthur, J., Morison, B., Erickson, L.W., Davies, R.S., Bacchus, S., Cameron, S.L. and Heath, A-L. M. (2017) ‘Effect of a baby-led approach to complementary feeding on infant growth and overweight: A randomised clinical trial’, JAMA Pediatrics, 171(9): 838-846.
  7. Delaney, A.L. (2010) Oral-motor Movement Patterns in Feeding Development. Ph.D. (Communicative Disorders). University of Wisconsin-Madison.
  8. Fangupo, L. J., Heath, A-L. M., Williams, S. M., Erickson, L. W., Morison, B. J., Fleming, E. A.,…Taylor, R. W. (2016). A Baby-Led Approach to Eating Solids and Risk of Choking. Pediatrics, 138 (4), 1-8. doi:10.1542/peds.2016-0772
  9. Lakshman, R.; Clifton, E.A. and Ong, K.K. (2017) ‘Baby-led weaning – safe and effective but not preventive of obesity’, JAMA Pediatrics, 171(9): 832-833
  10. Morison, B. J., Taylor, R. W., Haszard, J. J., Schramm, C. J., Erickson, L. W., Fangupo L. J.,…Heath, A-L. M. (2016). How different are baby-led weaning and conventional complementary feeding? A cross-sectional study of infants aged 6–8 months. BMJ Open, 6 (5), 1-11. doi:10.1136/bmjopen-2015010665

 

 

viande, bébé, fer, dme, diversification alimentaire, céréales en boîte, céréales pour bébés

Viande et DME: tout ce qu’il faut savoir

Viande et DME : tout ce qu’il faut savoir


Sortez votre mijoteuse et votre plaque de cuisson! Nous abordons aujourd’hui la cuisson sécuritaire de la viande pour bébé avec l’aide de la DME. Pas de purées brunâtres, pas de bouillies et pas de gâchis (du moins la plupart du temps).

 

Pourquoi opter pour la viande?


À environ 6 mois, les besoins en fer de votre bébé atteignent des sommets. Non seulement la viande est-elle riche en fer, mais elle possède une sorte particulière de fer qui ne se trouve que dans les aliments d’origine animale. Ce fer est mieux absorbé par votre bébé que le fer contenu dans les plantes. La viande offre également beaucoup de protéines, de zinc, de vitamine B12 et de gras. Étant donné que votre bébé ne mange probablement pas une grande quantité de nourriture à cet âge, la viande est un aliment “gagnant”: juste en suçotant les jus de viande, bébé ingurgitera ce précieux fer de même que d’autres minéraux.

 

viande, bébé, fer, dme, diversification alimentaire, céréales en boîte, céréales pour bébés
Un tout-petit se régale d’une boulette de poulet, une préparation parfaitement sécuritaire pour la DME.

 

La sécurité avant tout

 

Offrir de la viande à votre enfant grâce à la DME demande un peu plus de précaution pour que cela soit sécuritaire, notamment en respectant les consignes suivantes de Santé Canada:

  • Évitez la viande et le poisson qui soient:
    • Crus comme les sushis ou le steak tartare
    • Grandement transformés comme le bacon, les hotdogs ou les charcuteries
    • Frits avec de la panure ou des huiles nocives
  • Offrez de la viande ou du poisson qui ont été:
    • Cuits au minimum à ces températures:
      • Boeuf/veau/agneau: 77°C (170°F)
      • Porc: 71˚C (160˚F)
      • Boeuf/veau/agneau/porc haché: 71˚C (160˚F)
      • Volaille en morceaux: 74˚C (165˚F)
      • Volaille entière: 82˚C (180˚F)
      • Volaille hachée: 74˚C (165˚F)
      • Poisson: 70˚C (158˚F)
      • Fruits de mer: 74˚C (165˚F)
      • Restants de viande et de poisson: 74˚C (165˚F); ne réchauffer qu’à une seule reprise
    • Cuits en vérifiant la température à l’aide d’un thermomètre numérique dans la partie la plus épaisse de la viande, en s’assurant que le bout en métal du thermomètre ne touche à aucun os.
    • Conservés adéquatement dans un réfrigérateur à 4°C (39˚F) ou un congélateur à ≤- 8˚C (0˚F) en ayant pris soin de réfrigérer les restants après 2 heures maximum.
    • Découpés en morceaux de grosseur et de forme adéquates:
      • Morceaux de viande gros comme un petit doigt d’adulte 5-7 cm (~2-3 pouces) et de forme cylindrique idéalement
    • Désossés et sans la peau afin de les rendre sécuritaires
    • Cuits sans sel ni sucre

 

dme, fer, bébé, alimentation autonome, viande
Hamburgers d’agneau cuits lentement sur le gril: un délice pour vous et votre bébé!


Se procurer sa viande


Décider où acheter sa viande ne dépend que de vous. La viande conventionnelle, celle que l’on retrouve habituellement en épicerie, peut contenir des hormones de croissance et des antibiotiques. Il est à noter que Santé Canada a établi une limite maximale à la quantité se retrouvant dans les aliments, une quantité qui devrait être inférieure aux niveaux considérés comme dangereux pour la santé. Vous pouvez choisir d’acheter des viandes biologiques; celles qui sont produites sans le recours aux antibiotiques ou aux hormones. Vous pouvez aussi décider de soutenir les agriculteurs locaux, bien souvent de petites fermes qui ne peuvent pas se permettre la certification biologique, mais qui n’utilisent pas d’antibiotiques ou d’hormones. Pour notre part, nous achetons un gros animal d’une ferme locale et le séparons entre amis pour gagner du temps et de l’argent.

 

Quand dois-je offrir de la viande à bébé?


Vous pouvez offrir de la viande à votre bébé chaque fois que c’est à votre menu afin qu’il puisse faire partie du repas de famille. Il est important d’offrir aux bébés des aliments riches en fer 2 fois par jour pour les aider à répondre à leurs besoins en fer. Bien qu’il existe d’autres aliments riches en fer, la viande demeure une option avec laquelle bébé absorbera facilement les nutriments.

 

Préparer la viande pour bébés

 

Boulettes

Vous pouvez prendre 1 livre de viande hachée (que ce soit poulet, bœuf, agneau, veau, bison), ajouter des épices et des herbes, la façonner en boulettes que votre bébé peut facilement saisir. La capacité de mouvement des mains d’un bébé de 6 mois étant assez limitée, il ne pourra pas ramasser de petits morceaux de nourriture. N’étant même pas en mesure de repositionner un morceau dans leurs mains, j’en suis venue à la conclusion que les boulettes de forme cylindrique de la longueur d’un petit doigt d’adulte sont idéales. Bébé agrippera ainsi la boulette de viande et une partie de celle-ci sortira de son poing afin qu’ils puissent facilement en prendre des bouchées. Une fois que votre bébé en a l’habitude, vous pouvez essayer différentes formes comme des boulettes de la grosseur d’une balle de golf. Vous n’avez qu’à les faire cuire au four à 400 °F (200 °C) environ 20 minutes. Les boulettes de viande sont super pratiques car vous pouvez les congeler et les cuire au moment voulu. Découvrez mes boulettes d’agneau à la menthe pour un repas chic et facile.

 

Saucisses

Je ne parle pas de saucisses achetées parce que celles-ci peuvent être assez dures et salées en plus de contenir des ingrédients transformés. Je parle de saucisses maison faciles à faire et sans gaine. Vous trouverez ma recette de saucisses maison incroyablement savoureuses dans mon livre de recettes DME.

 

Kébabs

Vous pouvez concocter des kébabs de 10 cm (4 pouces) de long avec du bœuf ou du bison haché, y ajouter vos herbes et épices préférées, enfiler le mélange assaisonné sur une brochette et cuire sur le barbecue environ 10 minutes.

 

Cuisson lente

Vous pouvez cuire de la viande dans une mijoteuse ou une marmite à pression pour faire des repas à base de porc effiloché ou des ragoûts. N’ajoutez pas de sel lors de la cuisson puisque les bébés n’ont pas de besoins importants en sel. N’hésitez pas d’ajouter du sel à votre portion par la suite!

 

Viande sur l’os

La viande sur l’os fonctionne très bien car l’os fait office de poignée pour que bébé puisse avoir une bonne emprise sur sa nourriture. Quelques exemples: pilons de poulet à l’ail (recette dans mon cours DME en ligne) et côtelettes d’agneau grillées.

 

Soupe avec viande

Vous pouvez également offrir à bébé la viande de votre soupe. Ce genre de viande est généralement tendre et tout ce que vous devez faire, c’est de retirer le poulet d’une soupe de poulet et l’offrir à bébé.

 

Pâté de foie

Pour une texture des plus onctueuse et la plus haute teneur en fer, optez pour un pâté de foie.

Servir de la viande à votre bébé n’a pas à être compliqué. Connaître les étapes pour cuisiner de façon sécuritaire peut vous ouvrir un vaste choix de recettes, à vous et votre famille. Quelle est votre façon préférée de servir la viande à votre bébé?

 

sans gluten, sans protéine bovine, sans produits laitiers, poulet, dme, diversification alimentaire, barbecue, recette barbecue, recette bébé, paléo, sans soya, sans sel ajouté, fer

Recette bébé: Poulet satay et sauce crémeuse aux arachides

Poulet satay et sauce crémeuse aux arachides

(pour bébés de 6 mois et plus)

 

La saison du barbecue est arrivée! C’est le moment d’allumer le barbecue et de célébrer l’arrivée du temps chaud. Plusieurs d’entre vous m’ont demandé plus de recettes à base de viande; j’en ai donc créé une nouvelle qui peut être préparée sur le barbecue. Merci à Chanel, Joannie, Jacinthe, Sabrina, Anne-Marie, Melissa, Stephanie, Carolane, Marie-Michelle, Catherine et Noémie pour vos demandes.

 

Rappelez-vous que si vous êtes à la recherche de recettes comme celle-ci, mon livre de cuisine numérique DME est maintenant disponible en format PDF. Jetez-y un coup d’œil!

 

Revenons maintenant à cette recette de poulet satay. Voici ma vidéo sur la préparation de ce plat alléchant que toute la famille aimera:

 

 

J’ai utilisé les ingrédients suivants pour mariner les cuisses de poulet : lait de coco, gingembre frais, ail, poudre de cari et jus de lime.

 

sans gluten, sans protéine bovine, sans produits laitiers, poulet, dme, diversification alimentaire, barbecue, recette barbecue, recette bébé, paléo, sans soya, sans sel ajouté, fer

 

J’ai opté pour des cuisses de poulet parce qu’elles sont beaucoup plus tendre que les poitrines. C’est probablement dû au fait que le gingembre frais décompose la fibre de viande et que les cuisses de poulet contiennent plus de matières grasses. Ce poulet satay fondra pratiquement dans votre bouche. J’ai utilisé ce contenant pour mariner le poulet:

 

sans gluten, sans protéine bovine, sans produits laitiers, poulet, dme, diversification alimentaire, barbecue, recette barbecue, recette bébé, paléo, sans soya, sans sel ajouté, fer

 

J’y ai mis les ingrédients de la marinade puis j’ai fait cuire le poulet au barbecue.

 

sans gluten, sans protéine bovine, sans produits laitiers, poulet, dme, diversification alimentaire, barbecue, recette barbecue, recette bébé, paléo, sans soya, sans sel ajouté, fer

 

J’ai servi ce satay avec une sauce crémeuse aux arachides qui est également facile à préparer. J’ai simplement fouetté un peu de beurre d’arachide avec du jus de lime, du lait de coco, de l’eau chaude, du gingembre frais et de la poudre d’ail dans un bol.

 

sans gluten, sans protéine bovine, sans produits laitiers, poulet, dme, diversification alimentaire, barbecue, recette barbecue, recette bébé, paléo, sans soya, sans sel ajouté, fer

 

La sauce est tellement crémeuse!

 

sans gluten, sans protéine bovine, sans produits laitiers, poulet, dme, diversification alimentaire, barbecue, recette barbecue, recette bébé, paléo, sans soya, sans sel ajouté, fer

 

Note: si vous utilisez des brochettes de bambou ou de bois, laissez-les tremper dans l’eau pendant au moins 15 minutes avant de les utiliser pour ne pas qu’elles brûlent. Voici le produit final:

 

sans gluten, sans protéine bovine, sans produits laitiers, poulet, dme, diversification alimentaire, barbecue, recette barbecue, recette bébé, paléo, sans soya, sans sel ajouté, fer

Poulet satay et sauce crémeuse aux arachides (pour bébés de 6 mois et plus)

 

½ tasse (125 ml) de lait de coco

1 c. à table (15 ml) de gingembre frais émincé

2 gousses d’ail émincées

1 c. à thé (5 ml) de poudre de cari

Jus d’une 1/2 lime

4 cuisses de poulet (350 g) coupées en morceaux d’environ 2 pouces (5 cm) par 1 pouce (2,5 cm)

 

Dans un bol de taille moyenne, ajouter le lait de coco, le gingembre, l’ail, la poudre de cari et le jus de lime. Mélanger. Ajouter les morceaux de poulet et les enrober avec la marinade. Couvrir et laisser au réfrigérateur pendant au moins 30 minutes (ou pendant la nuit pour bien faire pénétrer les saveurs). Préchauffer le barbecue. Enfiler les morceaux de poulet sur les brochettes dans le sens de la longueur et faire cuire sans les retourner. Lorsque le poulet ne colle plus à la grille, retourner les brochettes et faire cuire encore 5 minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient cuites. Laisser refroidir et servir avec la sauce crémeuse aux arachides (voir recette ci-dessous).

 

Sauce crémeuse aux arachides

 

2 c. à table (30 ml) de beurre d’arachide naturel

Jus d’une 1/2 lime

2 c. à table (30 ml) de lait de coco

2 c. à table (30 ml) d’eau tiède

1 c. à thé (5ml) de gingembre frais émincé

1 c. à thé (5 ml) de poudre d’ail

 

Fouetter tous les ingrédients dans un bol. Servir avec le poulet satay.

 

Quel est votre aliment préféré à mettre sur le barbecue?

 

sans gluten, sans protéine bovine, sans produits laitiers, poulet, dme, diversification alimentaire, barbecue, recette barbecue, recette bébé, paléo, sans soya, sans sel ajouté, fer

 

Bouchées de saumon thaï

Bouchées de saumon thaï

 

Vous n’avez pas besoin d’attendre que votre bébé ait 12 mois pour lui donner du poisson. En fait, c’est une bonne chose de lui en offrir (particulièrement du saumon) entre 6 et 12 mois parce que le poisson est un aliment rempli de bons gras, de fer et de zinc. Le problème avec le poisson, c’est que cet aliment peut être sec et se défaire facilement dans les mains des bébés.

 

C’est pourquoi j’ai créé cette recette de bouchées de saumon thaï qui ne se déferont pas en les manipulant. Le truc? Couper le saumon en bouchées pendant qu’il est à moitié congelé AVANT de le cuire.

 

dme, diversification alimentaire, poisson bébé, bébé, poisson, recette poisson, oméga 3 bébé, fer bébé, recette bébé, recette fer, fer

 

Pour préparer cette recette, j’ai coupé le saumon (sans la peau) en carrés. Je l’ai ensuite fait mariner dans un mélange délicieux d’huile, jus de citron, poudre d’ail, poivre, zeste de lime, gingembre, noix de coco et cumin. Par la suite, j’ai fait cuire ces bouchées au four 6 minutes.

 

Elles peuvent être servies comme entrée « chic » ou comme repas avec quelques morceaux de chou-fleur rôti aux épices et à la lime. Elles sont 100% juteuses et se tiennent vraiment ensemble!

 

dme, diversification alimentaire, poisson bébé, bébé, poisson, recette poisson, oméga 3 bébé, fer bébé, recette bébé, recette fer, fer

 

Bouchées de saumon thaï

 

450g de saumon, sans les arêtes ni la peau

¼ tasse (60 ml) d’huile d’olive

1 c. à table (15 ml) de jus de citron ou de lime

1 c. à thé (5 ml) de poudre d’ail

½ c. à thé (2,5 ml) de poivre

1 c. à thé (5 ml) de zeste de lime ou citron

1 c. à thé (5 ml) de gingembre moulu

1 c. à table (15 ml) de noix de coco non sucrée, râpée

½ c. à thé (2,5 ml) de cumin

 

Placer le saumon au congélateur pendant 20 minutes jusqu’à ce qu’il soit à moitié congelé. Dans un bol, ajouter le reste des ingrédients. Retirer le saumon du congélateur et le couper en carrés de 3 cm. Ajouter le saumon dans le bol et bien couvrir. Laisser mariner 30 minutes au réfrigérateur. Préchauffer le four à 450°F (230°C) et placer les bouchées de saumon sur une plaque de cuisson tapissée d’un papier parchemin. Cuire 6 minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient complètement cuites. Laisser refroidir et donner à votre petit. Ce plat peut être gardé au réfrigérateur jusqu’à 3 jours mais ne peut pas être congelé.

 

À quelle fréquence offrez-vous du poisson à votre bébé?

 

dme, diversification alimentaire, poisson bébé, bébé, poisson, recette poisson, oméga 3 bébé, fer bébé, recette bébé, recette fer, fer

diversification alimentaire menée par l’enfant, dme, diversification, bébé, recette bébé, sans gluten, sans farine, sans produits laitiers, végétarien, oeufs, pomme, banane, crêpe, déjeuner, idée déjeuner

Crêpes aux pommes et à la cannelle

Crêpes aux pommes et à la cannelle

 

Vous aimeriez essayer une variante des crêpes aux bananes « classiques »? Essayez mes crêpes aux pommes et à la cannelle idéales pour la Diversification alimentaire Menée par l’Enfant (DME). Il s’agit de la recette parfaite à ajouter à vos idées de repas DME pour le petit-déjeuner.

 

Chez moi, les crêpes à base de bananes et d’œufs sont régulièrement servies au petit-déjeuner. La raison est simple. Elles sont faciles à faire et à base d’ingrédients nutritifs. Les œufs en particulier regorgent de nutriments. Ajoutez-y du beurre d’amande et des pommes pour que votre enfant ait droit à un repas délicieux sans sucre ni sel ajouté, et sans farine.

 

diversification alimentaire menée par l’enfant, dme, diversification, bébé, recette bébé, sans gluten, sans farine, sans produits laitiers, végétarien, oeufs, pomme, banane, crêpe, déjeuner, idée déjeuner

 

Cette recette ne pourrait être plus simple. J’ai d’abord écrasé les bananes dans un grand bol.

 

diversification alimentaire menée par l’enfant, dme, diversification, bébé, recette bébé, sans gluten, sans farine, sans produits laitiers, végétarien, oeufs, pomme, banane, crêpe, déjeuner, idée déjeuner

 

Ensuite, j’ai râpé la pomme. Vous pouvez voir que j’ai laissé la pelure sur la pomme que j’ai râpée. Plus de fibres et moins de travail!

 

diversification alimentaire menée par l’enfant, dme, diversification, bébé, recette bébé, sans gluten, sans farine, sans produits laitiers, végétarien, oeufs, pomme, banane, crêpe, déjeuner, idée déjeuner

 

Par la suite, j’ai incorporé le reste des ingrédients.

 

diversification alimentaire menée par l’enfant, dme, diversification, bébé, recette bébé, sans gluten, sans farine, sans produits laitiers, végétarien, oeufs, pomme, banane, crêpe, déjeuner, idée déjeuner

 

Dans une poêle préchauffée, j’ai versé 1/8 tasse de mélange par crêpe. Une fois que les crêpes ont commencé à faire des bulles, je les ai retournées doucement avec une spatule.

 

diversification alimentaire menée par l’enfant, dme, diversification, bébé, recette bébé, sans gluten, sans farine, sans produits laitiers, végétarien, oeufs, pomme, banane, crêpe, déjeuner, idée déjeuner

 

diversification alimentaire menée par l’enfant, dme, diversification, bébé, recette bébé, sans gluten, sans farine, sans produits laitiers, végétarien, oeufs, pomme, banane, crêpe, déjeuner, idée déjeuner

 

diversification alimentaire menée par l’enfant, dme, diversification, bébé, recette bébé, sans gluten, sans farine, sans produits laitiers, végétarien, oeufs, pomme, banane, crêpe, déjeuner, idée déjeuner

 

diversification alimentaire menée par l’enfant, dme, diversification, bébé, recette bébé, sans gluten, sans farine, sans produits laitiers, végétarien, oeufs, pomme, banane, crêpe, déjeuner, idée déjeuner

 

Recette de crêpes aux pommes et à la cannelle

 

2 œufs
2 bananes mûres écrasées
1/2 tasse de pomme râpée (1 petite pomme)
2 c. à table (30 ml) de beurre d’amande ramolli (ou tout autre beurre de noix/graines)
1 c. à thé (5 ml) de cannelle
1/2 c. à thé (2,5 ml) de muscade
1/2 c. à thé (2,5 ml) vanille
1 c. à table (15 ml) gras de cuisson (huile de coco ou beurre non salé)

 

Dans un grand bol, écraser les bananes. Ajouter tous les ingrédients et bien mélanger.

Par la suite, faire fondre le gras de cuisson dans une poêle à feu moyen-doux. Verser doucement le mélange à crêpes dans la poêle par portion de 1/8 tasse. Ensuite, retourner les crêpes pour cuire des deux côtés. Laisser refroidir avant d’offrir à votre bébé. Les pancakes peuvent être gardées jusqu’à 5 jours au réfrigérateur ou bien jusqu’à 6 mois au congélateur. Pour réchauffer, placer au four à 350°F (175°C) jusqu’à ce qu’elles soient tièdes.

 

Est-ce que votre bébé a aimé ces crêpes?

diversification alimentaire menée par l’enfant, dme, diversification, bébé, recette bébé, sans gluten, sans farine, sans produits laitiers, végétarien, oeufs, pomme, banane, crêpe, déjeuner, idée déjeuner

 

dme, diversification alimentaire, bébé, recettes bébé, déjeuner, boules d'énergie, idées déjeuner, collation, sans sucre ajouté, sans cuisson, avoine, végétalien, sans produits laitiers, sans oeufs, sans gluten

Boules déjeuner sans cuisson

Boules déjeuner sans cuisson

 

Vous manquez de temps? Essayez ces boules déjeuner sans cuisson faites avec des ingrédients naturels et prêtes en 10 minutes!

 

dme, diversification alimentaire, bébé, recettes bébé, déjeuner, boules d'énergie, idées déjeuner, collation, sans sucre ajouté, sans cuisson, avoine, végétalien, sans produits laitiers, sans oeufs, sans gluten

 

Ces boules déjeuner sont parfaites pour mettre en pratique la DME au déjeuner ou à la collation. Ces petites bouchées sans cuisson sont faciles et rapides à préparer et vraiment délicieuses. Elles sont végétaliennes, sans sucre ajouté, sans sel, sans oeufs et sans gluten.

 

dme, diversification alimentaire, bébé, recettes bébé, déjeuner, boules d'énergie, idées déjeuner, collation, sans sucre ajouté, sans cuisson, avoine, végétalien, sans produits laitiers, sans oeufs, sans gluten

 

Ces bouchées sont non seulement pratiques, nutritives et délicieuses, leur taille est idéale pour que votre bébé puisse les tenir dans ses mains. Ai-je mentionné que cette recette se fait en à peine 10 minutes? Essayez-les aujourd’hui. Elles sont si savoureuses, vous vous régalerez autant que bébé!

 

Ces boules déjeuner sans cuisson ne pourraient être plus simples à faire. J’ai d’abord pris quelques cerises du congélateur et les ai laissées dégeler quelque peu pour ensuite les écraser. Vous pouvez utiliser d’autres fruits congelés comme les bleuets, fraises ou bien framboises si vous préférez.

 

dme, diversification alimentaire, bébé, recettes bébé, déjeuner, boules d'énergie, idées déjeuner, collation, sans sucre ajouté, sans cuisson, avoine, végétalien, sans produits laitiers, sans oeufs, sans gluten

 

dme, diversification alimentaire, bébé, recettes bébé, déjeuner, boules d'énergie, idées déjeuner, collation, sans sucre ajouté, sans cuisson, avoine, végétalien, sans produits laitiers, sans oeufs, sans gluten

 

J’ai ensuite ajouté l’avoine, les dattes, la noix de coco râpée et l’huile de coco.

 

dme, diversification alimentaire, bébé, recettes bébé, déjeuner, boules d'énergie, idées déjeuner, collation, sans sucre ajouté, sans cuisson, avoine, végétalien, sans produits laitiers, sans oeufs, sans gluten

 

J’ai ensuite bien mélangé. Finalement, j’en ai fait des boules de la taille d’une balle de ping pong. Bon appétit!

 

dme, diversification alimentaire, bébé, recettes bébé, déjeuner, boules d'énergie, idées déjeuner, collation, sans sucre ajouté, sans cuisson, avoine, végétalien, sans produits laitiers, sans oeufs, sans gluten

 

Voici bébé L (9 mois) qui en dévore une.

 

dme, diversification alimentaire, bébé, recettes bébé, déjeuner, boules d'énergie, idées déjeuner, collation, sans sucre ajouté, sans cuisson, avoine, végétalien, sans produits laitiers, sans oeufs, sans gluten

 

dme, diversification alimentaire, bébé, recettes bébé, déjeuner, boules d'énergie, idées déjeuner, collation, sans sucre ajouté, sans cuisson, avoine, végétalien, sans produits laitiers, sans oeufs, sans gluten

Boules déjeuner sans cuisson

Rendement: 10 boules

 

1/2 tasse (125 ml) de petits fruits congelés, dégelés et écrasés (cerises, fraises, framboises ou bleuets)

1 tasse (250 ml) de flocons d’avoine

1/2 tasse (125 ml) de dattes Medjool ou Deglett noires (molles et collantes), dénoyautées et hachées (environ 3 dattes)

1/3 tasse (80 ml) de noix de coco non sucrée râpée

1 c. à table (15 ml) d’huile de coco fondue

 

Mélangez tous les ingrédients dans un bol de taille moyenne. Formez des boules de la taille d’une balle de ping pong. Offrez-en une à votre bébé. Ces boules peuvent être conservées au réfrigérateur pendant 10 jours.

 

dme, diversification alimentaire, bébé, recettes bébé, déjeuner, boules d'énergie, idées déjeuner, collation, sans sucre ajouté, sans cuisson, avoine, végétalien, sans produits laitiers, sans oeufs, sans gluten

Pour 10 idées de déjeuners DME, abonnez-vous à mon cours en ligne DME!

 

dme, diversification alimentaire, bébé, recettes bébé, déjeuner, boules d’énergie, idées déjeuner, collation, sans sucre ajouté, sans cuisson, avoine, végétalien, sans produits laitiers, sans oeufs, sans gluten

Recette inspirée de Healthy Little Foodies

Sans gluten, vegetarian, végétalien, paléo, sans produits laitiers, sans arachides, sans noix, sans soya, sans oeufs, sans allergènes, sans sucre ajouté, sans sel ajouté, DME, diversification alimentaire menée par l’enfant, Diversification alimentaire recette, légumes, legume, accompagnement, collation

Chou-fleur rôti aux épices et à la lime

Chou-fleur rôti aux épices et à la lime

 

Vous cherchez une alternative aux sempiternelles carottes et patates sucrées rôties? Sachez que le chou-fleur est un légume extrêmement versatile et regorge de nutriments excellents pour nos tout-petits comme du calcium, de l’acide folique et de la vitamine A et C. D’ailleurs, les légumes à haute teneur en vitamine C, comme le chou-fleur, aide votre bébé à absorber le fer, un élément minéral essentiel pour eux. Voilà autant de raisons d’essayer cette recette qui promet de devenir un classique pour vous et votre famille!

 

Sans gluten, vegetarian, végétalien, paléo, sans produits laitiers, sans arachides, sans noix, sans soya, sans oeufs, sans allergènes, sans sucre ajouté, sans sel ajouté, DME, diversification alimentaire menée par l’enfant, Diversification alimentaire recette, légumes, legume, accompagnement, collation

 

De plus, cette recette ne pourrait être plus facile à faire. J’ai coupé d’abord le chou-fleur en bouquets de la taille d’un petit doigt adulte.

 

Sans gluten, vegetarian, végétalien, chou-fleur, paléo, sans produits laitiers, sans arachides, sans noix, sans soya, sans oeufs, sans allergènes, sans sucre ajouté, sans sel ajouté, DME, diversification alimentaire menée par l’enfant, Diversification alimentaire recette, légumes, legume, accompagnement, collation

 

J’ai ajouté ensuite l’ail, l’huile, le poivre, le cumin et la poudre de chili sur les bouquets de chou-fleur que j’avais au préalable répartis sur une plaque de cuisson.

 

Sans gluten, vegetarian, végétalien, chou-fleur, paléo, sans produits laitiers, sans arachides, sans noix, sans soya, sans oeufs, sans allergènes, sans sucre ajouté, sans sel ajouté, DME, diversification alimentaire menée par l’enfant, Diversification alimentaire recette, légumes, legume, accompagnement, collation

 

J’ai mélangé le tout pour bien enrober le chou-fleur. Je les ai mis au four 30 minutes. Pendant la cuisson, j’ai nettoyé et asséché la coriandre et j’ai mis de côté le zeste et le jus de lime.

 

Sans gluten, vegetarian, végétalien, chou-fleur, paléo, sans produits laitiers, sans arachides, sans noix, sans soya, sans oeufs, sans allergènes, sans sucre ajouté, sans sel ajouté, DME, diversification alimentaire menée par l’enfant, Diversification alimentaire recette, légumes, legume, accompagnement, collation

 

Après avoir retiré les bouquets du four, j’ai ajouté immédiatement le jus et le zeste de lime ainsi que la coriandre en prenant soin de bien mélanger. Ce plat est si parfaitement caramélisé et alléchant, je ne pouvais m’arrêter de le prendre en photo!

 

Sans gluten, vegetarian, végétalien, chou-fleur, paléo, sans produits laitiers, sans arachides, sans noix, sans soya, sans oeufs, sans allergènes, sans sucre ajouté, sans sel ajouté, DME, diversification alimentaire menée par l’enfant, Diversification alimentaire recette, légumes, legume, accompagnement, collation

 

Sans gluten, vegetarian, végétalien, chou-fleur, paléo, sans produits laitiers, sans arachides, sans noix, sans soya, sans oeufs, sans allergènes, sans sucre ajouté, sans sel ajouté, DME, diversification alimentaire menée par l’enfant, Diversification alimentaire recette, légumes, legume, accompagnement, collation

 

Sans gluten, vegetarian, végétalien, chou-fleur, paléo, sans produits laitiers, sans arachides, sans noix, sans soya, sans oeufs, sans allergènes, sans sucre ajouté, sans sel ajouté, DME, diversification alimentaire menée par l’enfant, Diversification alimentaire recette, légumes, legume, accompagnement, collation

 

Magnifique, n’est-ce pas?

Cette recette est excellente avec mes burgers de fèves noires façon sud-ouest.

 

Chou-fleur rôti aux épices et à la lime

Donne environ 6 tasses

 

1 chou-fleur coupé en bouquets de 5 cm

2 gousses d’ail émincées

1/4 tasse (60 ml) d’huile d’olive

2 c. à thé (10 ml) de cumin

1/2 c. à thé (2,5 ml) de poudre de chili

1/2 c. à thé (2,5 ml) de poivre

1/4 tasse (60 ml) de coriandre fraîche hachée

Jus d’une lime

Zeste d’une lime

 

Préchauffer le four à 400 °F (200 °C) et tapisser une plaque de cuisson de papier parchemin. Couper le chou-fleur en morceaux d’environ la taille d’un petit doigt d’adulte. Étaler le chou-fleur à plat sur la plaque de cuisson. Ajouter l’ail, l’huile d’olive, le cumin, la poudre de chili et le poivre sur le chou-fleur et mélanger pour bien enrober. Faire cuire environ 30 minutes. Ajouter le jus de lime, le zeste de lime et la coriandre. Laisser refroidir et servir. Peut être conservé au réfrigérateur jusqu’à 5 jours ou dans le congélateur jusqu’à 3 mois.

 

Quel est votre légume de prédilection?

 

Sans gluten, vegetarian, végétalien, paléo, sans produits laitiers, sans arachides, sans noix, sans soya, sans oeufs, sans allergènes, sans sucre ajouté, sans sel ajouté, DME, diversification alimentaire menée par l’enfant, Diversification alimentaire recette, légumes, legume, accompagnement, collation

blw, dme, diversification alimentaire, bébé, recette bébé, burger, souper, diner, collation, sans œufs, sans produits laitiers, non transformé, patates douces, patate douce, haricots noirs, sans allergènes

Burgers d’haricots noirs du sud-ouest

Burgers d’haricots noirs du sud-ouest

 

Il est plutôt difficile d’offrir à un bébé des légumineuses (comme les haricots noirs, lentilles et pois chiches) puisqu’elles sont petites, rondes et plutôt dures. J’ai la solution parfaite: préparez ces burgers d’haricots noirs du sud-ouest! Ces burgers végétariens seront appréciés par tous les membres de la famille et ils sont tout-à-fait parfaits pour les bébés plus de 6 mois qui pratiquent la Diversification alimentaire Menée par l’Enfant (DME). De plus, ces burgers regorgent de fer, de protéines et de vitamines – exactement ce dont votre bébé a besoin. 

 

Cette recette est très simple. Elle ne contient que 3 ingrédients principaux: des haricots noirs, des patates douces et des oignons.

 

blw, baby led weaning, burger, baby, baby recipes, iron, iron absorption, gluten free, grain free, allergen free, egg free, dairy free, vegan, vegetarian, real foods, sweet potatoes, black beans, beans, legumes, main dish

 

blw, baby led weaning, burger, baby, baby recipes, iron, iron absorption, gluten free, grain free, allergen free, egg free, dairy free, vegan, vegetarian, real foods, sweet potatoes, black beans, beans, legumes, main dish

 

Voici comment j’ai procédé pour préparer ces fameux burgers d’haricots noirs. Premièrement, j’ai coupé les patates douces en deux et je les ai fait cuire au four. En attendant, j’ai pilé les haricots noirs jusqu’à l’obtention d’une texture lisse. 

 

blw, baby led weaning, burger, baby, baby recipes, black bean burgers, iron, iron absorption, gluten free, grain free, allergen free, egg free, dairy free, vegan, vegetarian, real foods, sweet potatoes, black beans, beans, legumes, main dish

 

Par la suite, j’ai haché un oignon.

 

blw, baby led weaning, burger, baby, baby recipes, black bean burgers, iron, iron absorption, gluten free, grain free, allergen free, egg free, dairy free, vegan, vegetarian, real foods, sweet potatoes, black beans, beans, legumes, main dish

 

Une fois les patates douces refroidies, j’ai enlevé la peau et je les ai mises en purée. Puis j’ai ajouté le reste des ingrédients à un grand bol. J’ai bien mélangé et j’ai formé des burgers d’environ ¼ de tasse (60 ml) en utilisant le presse-burger Ricardo.

 

blw, baby led weaning, burger, baby, baby recipes, black bean burgers, iron, iron absorption, gluten free, grain free, allergen free, egg free, dairy free, vegan, vegetarian, real foods, sweet potatoes, black beans, beans, legumes, main dish

 

J’ai fait cuire les burgers d’haricots noir au four pour 25 minutes. Par la suite, je les ai retournées très doucement. Les burgers seront molles (c’est normal). Puis je les ai fait cuire pour un autre 30 minutes.

 

Nous avons servi les burgers d’haricots noirs avec de l’avocat, des oignons crus de plus et de la sauce BBQ. Vous pouvez offrir un burger et un morceau d’avocat à votre bébé tout simplement.

 

blw, baby led weaning, burger, baby, baby recipes, black bean burgers, iron, iron absorption, gluten free, grain free, allergen free, egg free, dairy free, vegan, vegetarian, real foods, sweet potatoes, black beans, beans, legumes, main dish

 

blw, baby led weaning, burger, baby, baby recipes, iron, iron absorption, gluten free, grain free, allergen free, egg free, dairy free, vegan, vegetarian, real foods, sweet potatoes, black beans, beans, legumes, vegan, black bean burger, main dish

 

 

Burgers d’haricots noirs du sud-ouest

Rendement: 10 mini burgers

 

2 tasses (500 ml) de patates douces (environ 2 patates douces de taille moyenne)

1 tasse (250 ml) d’haricots noirs, sans sel ajouté, cuites, rincées et bien égouttées 

½ tasse (125 ml) d’oignon, haché (1 petit oignon)

2 c. à thé (10 ml) de cumin

2 c. à thé (10 ml) de poudre de chili

½ c. à thé (2.5 ml) de paprika

1 c. à thé (5 ml) d’origan

1 c. à thé (5 ml) de poudre d’ail

½ c. à thé (2.5 ml) de poivre

 

  1. Préchauffer le four à 400°F (200°C) et recouvrir une plaque à cuisson de papier parchemin. Laver les patates douces sous l’eau avec une brosse. Couper les patates douces en deux dans le sens de la longueur et les placer sur la plaque à cuisson, le côté coupé vers le bas. Faire cuire 40 minutes.
  2. En attendant, piler les haricots noirs jusqu’à l’obtention d’une texture lisse et hacher l’oignon. Laisser tiédir les patates douces et les piler.
  3. À un grand bol, ajouter le reste des ingrédients et bien mélanger. Former des burgers d’environ ¼ de tasse (60 ml) chacune. J’ai utilisé le presse-burger Ricardo.
  4. Placer les burgers sur la plaque à cuisson et faire cuire 25 minutes. Les retourner doucement. Ils seront mous (c’est normal).
  5. Faire cuire un autre 30 minutes. Laisser tiédir et offrir à votre bébé.
  6. Se conservent au refrigérateur jusqu’à 5 jours ou au congélateur jusqu’à 3 mois.

 

Recette inspirée de Minimalist Baker

Est-ce que votre bébé a aimé ces burgers?

 

blw, dme, diversification alimentaire, bébé, recette bébé, burger, souper, diner, collation, sans œufs, sans produits laitiers, non transformé, patates douces, patate douce, haricots noirs, sans allergènes

sauerkraut, baby, fermented foods, choucroute, légumes fermentés, fermentation, tout cru, tout cru fermentation, fermented veggies, lacto-fermented foods, benefits, blw, baby led weaning, real foods, digestion

Pourquoi votre bébé devrait manger de la choucroute

Pourquoi les légumes lacto-fermentés comme la choucroute sont-ils tellement populaires? C’est quoi, pourquoi votre bébé doit en manger et où pouvons-nous en trouver?

 

Légumes lacto-fermentés: c’est quoi?

 

La choucroute, les cornichons et les légumes fermentés saisonniers sont tous des légumes lacto-fermentés (ou tout simplement « légumes fermentés »). Ils contiennent des bonnes bactéries qu’on appelle probiotiques. La consommation régulière de probiotiques est bénéfique pour la santé de votre bébé.

 

Quels sont les bienfaits des légumes fermentés?

 

Les légumes fermentés peuvent aider avec la digestion et apportent un bon coup de pouce au système immunitaire [1]. De plus, la consommation d’aliments tels que la choucroute et les légumes fermentés peuvent diminuer le risque de certains cancers [1]. Pour les bébés en particulier, la consommation d’aliments fermentés pourrait être bénéfique pour aider avec les problèmes digestifs comme la constipation, la diarrhée ou les gaz [2].

 

Les légumes fermentés sont-ils trop salés pour les bébés?

 

Alors que les légumes fermentés comme la choucroute offrent tout pleins de bienfaits pour la santé de votre bébé, il est important de savoir qu’ils sont salés. Donc, afin de ne pas dépasser la limite de sel par jour, offrez de petites quantités de légumes fermentés à votre bébé, comme 1 morceau de carotte fermentée ou 1 cuillère à soupe (15 ml) de choucroute à la fois.

 

Voici un bébé de 6 mois avec une poignée de choucroute:

 

sauerkraut, baby, fermented foods, choucroute, légumes fermentés, fermentation, tout cru, tout cru fermentation, fermented veggies, lacto-fermented foods, benefits, blw, baby led weaning, real foods, digestion

 

La voilà en train de manger une carotte fermentée. La texture est parfaite pour elle: assez dure pour la prendre entre ses mains et assez molle pour en prendre des bouchées:

 

sauerkraut, baby, fermented foods, choucroute, légumes fermentés, fermentation, tout cru, tout cru fermentation, fermented veggies, lacto-fermented foods, benefits, blw, baby led weaning, real foods, digestion

 

La voici avec de la choucroute (gauche) et des navets fermentés (droite):

 

sauerkraut, baby, fermented foods, choucroute, légumes fermentés, fermentation, tout cru, tout cru fermentation, fermented veggies, lacto-fermented foods, benefits, blw, baby led weaning, real foods, digestion

 

Où puis-je trouver des aliments fermentés?

 

J’adore les légumes fermentés de Tout Cru. C’est une compagnie Montréalaise qui a été fondée par Pedro et Rachel. Ils préparent une grande variété de légumes fermentés qui sont absolument délicieux. Alors, visitez leur site web pour savoir où vous pouvez en acheter!

 

Références:

 

  1. Parvez S, Malik KA, Ah Kang S, Kim HY. Probiotics and their fermented food products are beneficial for health. Journal of applied microbiology. 2006 Jun 1;100(6):1171-85.
  2. Marchand V. Using probiotics in the paediatric population. Paediatrics & child health. 2012 Dec;17(10):575.

 

Avez-vous déjà donné de la choucroute à votre bébé?

alimentation autonome, dme, blw, diversification, bébé, aliments naturels

Gaufres à la patate douce

Vous voulez augmenter votre consommation de légumes?

 

J’ai la solution: des gaufres à la patate douce au petit déjeuner ou au dessert! Elles sont à la fois savoureuses et nourrissantes. Une recette toute simple qui contient 96% de légumes et convient parfaitement aux bébés de 6 mois et plus qui pratiquent la DME.

 

Ces gaufres sont sans gluten, sans aliments transformés, sans farine, sans sucre ajouté, sans sel et sans produits laitiers. Je vous jure que vous allez manger toutes les gaufres en une seule journée! Elle ne contiennent que quelques ingrédients : de l’huile de coco, une patate douce, 1 œuf, de la cannelle et de la muscade.

 

Alimentation autonome, blw, dme, diversification, gaufre, gaufres, déjeuner, sans gluten, paléo, sans farine, santé, bébé, déjeuner bébé, recette simple, recette bébé, diversification alimentaire, œufs, patate douce, déjeuner

 

Puisque je vais laisser la pelure sur la patate douce, je l’ai bien lavée sous l’eau avec une brosse. J’aime bien la brosse à légumes Full Circle.

 

Alimentation autonome, blw, dme, diversification, gaufre, gaufres, déjeuner, sans gluten, paléo, sans farine, santé, bébé, déjeuner bébé, recette simple, recette bébé, diversification alimentaire, œufs, patate douce, déjeuner

 

Par la suite, j’ai râpé la patate douce.

 

Alimentation autonome, blw, dme, diversification, gaufre, gaufres, déjeuner, sans gluten, paléo, sans farine, santé, bébé, déjeuner bébé, recette simple, recette bébé, diversification alimentaire, œufs, patate douce, déjeuner

 

Ensuite, j’ai préchauffé mon gaufrier et je l’ai graissé avec de l’huile de coco.

 

Alimentation autonome, blw, dme, diversification, gaufre, gaufres, déjeuner, sans gluten, paléo, sans farine, santé, bébé, déjeuner bébé, recette simple, recette bébé, diversification alimentaire, œufs, patate douce, déjeuner

 

Dans un bol de taille moyenne, j’ai mélangé la patate douce râpée, l’œuf, la cannelle et la muscade. Ensuite, j’ai versé le mélange dans mon gaufrier afin de faire 4 gaufres de taille adulte. J’ai laissé cuire les gaufres pour 30 minutes. Ça va sentir le gâteau aux carottes dans votre cuisine! Ces gaufres à la patate douce sont croustillantes sur les côtés. De plus, le bébés peuvent facilement en prendre des bouchées. Voici le produit final:

 

Alimentation autonome, blw, dme, diversification, gaufre, gaufres, déjeuner, sans gluten, paléo, sans farine, santé, bébé, déjeuner bébé, recette simple, recette bébé, diversification alimentaire, œufs, patate douce, déjeuner

 

Vous pouvez les manger nature ou bien ajouter un peu de sirop d’érable et du beurre sur les vôtres!

 

Alimentation autonome, blw, dme, diversification, gaufre, gaufres, déjeuner, sans gluten, paléo, sans farine, santé, bébé, déjeuner bébé, recette simple, recette bébé, diversification alimentaire, œufs, patate douce, déjeuner

 

Gaufres à la patate douce

Recette inspirée de Steph Gaudreau

Rendement : 4 gaufres de taille adulte

 

Ingrédients

1 c. à table (15 ml) d’huile de coco

2 tasses (500 ml) de patates douces (1 patate douce)

1 œuf

1 c. à thé (5 ml) de cannelle

½ c. à thé (2,5 ml) de muscade

 

Préparation

Préchauffer le gaufrier et graisser les deux cotés avec l’huile de coco. Dans un bol de taille moyenne, ajouter le reste des ingrédients et bien mélanger. Ensuite, verser le mélange dans le gaufrier pour faire 4 gaufres de taille adulte et refermer l’appareil. Par la suite, cuire 30 minutes. Laisser tiédir et offrir à votre bébé. Se conserve jusqu’à 5 jours au réfrigérateur ou jusqu’à 3 mois au congélateur dans un contenant hermétique.

 

Vous, avec quoi les avez-vous mangées?