La DME sur la route

L’été approche à grands pas. Il est temps d’aller dehors avec bébé et de prendre l’air pour faire la DME. Il peut parfois être demandant de sortir avec bébé parce qu’on est fatigué(e), qu’il y a tant de choses à faire ou qu’on préférerait faire la sieste. Mais rappelez-vous que la plupart du temps, ça vaut la peine d’aller dehors et que ça vous fera du bien à tous les deux. En plus, vous obtiendrez une dose de vitamine D dont nous avons tant besoin en vous exposant au soleil.

La Diversification menée par l’enfant (DME, BLW ou alimentation autonome) n’est pas seulement possible à la maison. Elle peut être faite en plein air et sur la route. Cet article répondra à plusieurs de vos questions, comme : Quels aliments dois-je éviter lorsque je pratique la DME sur la route ? Quels aliments sont à privilégier sur la route pour minimiser les dégâts ? De quel équipement ai-je besoin pour rendre la DME facile sur la route ?

Pour une DME en toute sécurité sur la route

Tout d’abord, vous devez vous assurer de procéder de façon sécuritaire lorsque vous pratiquez la DME sur la route. Lorsque vous êtes en déplacement, dans une poussette par exemple, cette dernière doit être en position verticale (et non allongée) à 90 degrés. Idéalement, lorsque bébé mange, vous ne voulez pas être en mouvement; il est préférable d’être immobilisé(e). De plus, assurez-vous que bébé fait face à vous lorsqu’il mange.

De quel équipement ai-je besoin pour pratiquer la DME sur la route ?

Pour garder votre bébé stable, j’aime avoir ma poussette ou un siège d’appoint lorsque nous mangeons à l’extérieur de la maison. J’aime aussi avoir des lingettes pour nettoyer les dégâts ainsi qu’un bavoir ou des vêtements de rechange. Tout cela n’est pas obligatoire, mais rend l’expérience de manger à l’extérieur de la maison beaucoup plus facile.

Quels aliments dois-je éviter sur la route ?

J’aime éviter les aliments qui sont plus salissants, comme les aliments juteux et les petits morceaux. Les aliments malodorants sont également à éviter ! Selon moi, fraises, bleuets, riz, pâtes en sauce, saumon, sardines et petits pois congelés et décongelés sont déconseillés sur la route.

Quels aliments sont à privilégier pour minimiser les dégâts ?

Lors de mes déplacements, j’aime les aliments qui ne salissent pas ma poussette ou les vêtements de mon bébé. C’est plus facile à nettoyer. J’adore les œufs cuits durs, muffins, gaufres, crêpes et légumes rôtis. Les gros morceaux sont plus adéquats. Les aliments n’ont pas besoin d’être réchauffés puisqu’ils sont généralement servis à bébé à la température ambiante de toute façon, ce qui rend le tout encore plus pratique. J’adore apporter les restes du repas de la veille. Voici un exemple typique que j’aime apporter sur la route avec bébé : patates douces rôties, brocoli rôti, morceau tendre de cuisse de poulet ou bien pois chiches écrasés.

Vous pouvez trouver toutes mes recettes DME dans mon cours en ligne DME en vous abonnant ici.

Je sais que ce n’est pas toujours facile d’aller dehors. Pour moi aussi, cela a été difficile. Mais allez-y ! Il y a tant de distractions à explorer pour bébé et vous vous sentirez beaucoup mieux après quelques minutes.